Communiqué de presse : Pourquoi Avenir Spé – Le Bloc dit non au projet conventionnel !

Pourquoi Avenir Spé – Le Bloc dit non au projet conventionnel !

 

 

A l’unanimité, l’Assemblée Générale de l’union Avenir Spé – Le Bloc a voté contre la signature de la convention proposée à l’issue de quatre mois de négociation avec l’Assurance Maladie sous contrainte du Gouvernement.

Jusqu’au bout, Avenir Spé – Le Bloc s’est voulu force de proposition, apportant des éléments construits sur l’analyse des bases de données de l’Assurance Maladie, des expériences de simulation et un échange constant avec toutes les spécialités. Jusqu’au bout, Avenir Spé – Le Bloc a espéré qu’un dialogue constructif permettrait d’aboutir à une convention équitable reconnaissant les efforts fournis par les médecins spécialistes et de donner les moyens pour optimiser l’activité médicale spécialisée afin de lutter contre la désertification qui gagne à présent les régions urbaines et de redonner de l’attractivité au métier.

Avenir Spé – Le Bloc ne peut que constater le rejet massif du Contrat d’Engagement Territorial qui laisse en dehors des revalorisations tarifaires près de 70% de nos collègues et qui, par les contraints imposées, stérilise encore un peu plus l’exercice libéral. Nous voulions un contrat incitatif pour tous, avec mise en place immédiate. La réponse a été bien en deçà de nos attentes avec des revalorisations lointaines seulement prévues en octobre 2024 et une répartition budgétaire entre généralistes et spécialistes très inégalitaire, de l’ordre de 70% pour la médecine générale sur 1,5 milliard d’euros.

Avenir Spé – Le Bloc ne comprend pas pourquoi il faudrait demander un engagement encore plus important à nos confrères retraités actifs, au lieu de reconnaître tout simplement leur contribution exceptionnelle au maintien d’une offre médicale qui serait en déliquescence sans eux…

Avenir Spé – Le Bloc récuse l’argument des contraintes économiques du moment, opportunément servi depuis trente ans pour geler les honoraires. Alors même que l’on continue à financer les établissements de soins au profit de financiers, que des milliards ont été injectés dans l’hôpital public qui n’arrive toujours pas à répondre aux besoins de la population malgré ces investissements massifs. 

Avenir Spé – Le Bloc proteste contre la stigmatisation du secteur 2 à honoraires différents qui n’est qu’une réponse à l’incapacité financière de l’Assurance maladie de rémunérer convenablement les médecins spécialistes à hauteur de leurs responsabilités et des moyens humains et matériels nécessaires à leur exercice. Pourquoi des médecins sont-ils enfermés à vie dans le secteur 1 ? Etre libéral, c’est aussi avoir le choix. Nous refusons un OPTAM inégalitaire en fonction des régions dont l’effet de cliquet rend cette option de moins en moins attractive.

Avenir Spé – Le Bloc dénonce l’hypocrisie d’une politique du « reste à charge zéro », alors que l’on maintient une réglementation qui pousse à fragmenter les soins, sature les plannings et multiplie les déplacements coûteux.

Avenir Spé – Le Bloc est clairement aujourd’hui le seul syndicat à avoir défendu la cause des médecins spécialistes dans ces négociations conventionnelles, il continuera à travailler à un projet de politique de santé pour la médecine libérale spécialisée. Dès maintenant, les jeunes médecins qui ont pu assister aux négociations ainsi qu’à l’Assemblée Générale d’Avenir Spé – Le Bloc, seront étroitement associés à la rédaction de ce nouveau projet de santé.

A la suite de la publication du règlement arbitral, Avenir Spé – Le Bloc demandera l’ouverture d’une nouvelle négociation conventionnelle, car nous croyons encore possible un renouveau du contrat social entre la profession et la population, sous réserve d’un investissement financier suffisant.

Devant l’absence complète d’écoute des parlementaires, du Gouvernement et du président de la République, Avenir Spé – Le Bloc appellera les médecins spécialistes à se mobiliser pour protester puissamment et faire mieux respecter une profession essentielle, confrontée chaque jour à l’altération du système de santé.

Que penser d’une France sans médecins spécialistes ?

Les co-présidents de l’Union Avenir Spé – Le Bloc

Dr Patrick Gasser – presidence@avenir-spe.org

Dr Philippe Cuq – phcu@wanadoo.fr

Dr Bertrand de Rochambeau – bdr@club-internet.fr

Dr François Honorat – fhonorat@gmail.com

Lettre ouverte

Paris, 13 février 2024 Avenir Spé - LE BLOC, premier...

Adhérez en ligne !

En adhérant à Avenir Spé, vous bénéficiez d’informations de première main, vous êtes invité·e aux événements organisés, et vous avez accès aux pages privées du site syndicatavernirspe.fr où des informations utiles à votre installation et à votre pratique sont régulièrement mises à disposition.