La Lettre n°39 : avril 2022

Avr 15, 2022

Couverture territoriale : pour un engagement collectif plutôt qu’un conventionnement sélectif

La lutte contre les déserts médicaux est inscrite au programme de tous les candidats à l’élection présidentielle, avec une tendance commune à la coercition. Ce sujet est incontournable et Avenir Spé veut l’aborder avec un esprit positif et pragmatique.

D’abord, quels sont ces déserts ? Certes, il existe des villes petites ou moyennes où, même dans le secteur public, il est devenu très difficile de recruter des médecins spécialistes. Mais, dans certaines grandes villes aussi, il devient difficile de trouver des jeunes pour succéder aux départs en retraite ou compléter les équipes. Le problème démographique actuel est multifactoriel : hyperspécialisation pour répondre à l’évolution scientifique et technique, aux exigences de perfection de la population, prolongation des périodes de formation, papy boom, aspirations des jeunes à un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée…

Néanmoins, la pyramide des âges montre que la vague de départs à la retraite est à son pic et qu’avec l’ouverture des quotas de formation, une tendance vers la normalisation démographique médicale est en vue, d’ici 2024 ou 2025. On se demandera alors si les mesures de dérégulation des professions paramédicales étaient bien justifiées et comment faire pour redonner de la pertinence aux soins (sujet bien oublié actuellement).

Quel sens y aurait-il à contraindre un médecin spécialiste à s’installer dans une ville « désertique », incapable de lui fournir les moyens techniques et les compétences professionnelles indispensables à son art ? Au contraire, nous pensons qu’il faut s’appuyer sur les groupes de spécialistes déjà bien structurés pour leur permettre, sans entraves artificielles, de mieux quadriller le territoire à l’aide d’antennes avancées et de réseaux de professionnels coordonnés. Il faut aussi cesser de décourager les initiatives innovantes de jeunes praticiens mais, au contraire, faciliter leur concrétisation.

Plutôt que de s’attaquer arbitrairement à nos jeunes confrères par un conventionnement sélectif à l’allure punitive, nous proposons de construire avec les pouvoirs publics un système rationnel d’engagement collectif visant à répondre à l’attente légitime de nos concitoyens. On ne bâtit rien sur les menaces et la coercition.

Patrick Gasser

Président d’Avenir Spé

Vie syndicale

Equipe soudée

Nouveau CA et nouveau Bureau d’Avenir Spé 2022-2026

Lors de l’Assemblée générale du 19 mars, le CA et le Bureau ont été reconduits pour quatre ans. Saluons l’élection du Dr Marc Villacèque, président du syndicat des cardiologues, qui devient l’un des vice-présidents d’Avenir Spé.

Le vote d’une motion en Assemblée générale extraordinaire a permis de réélire pour un troisième mandat exceptionnel le Dr Patrick Gasser comme président d’Avenir Spé.

Ces élections assurent à Avenir Spé la continuité nécessaire pour consolider sa structuration, développer ses actions de partenariat et mener à bien les négociations pour la Convention de 2023, tout en préparant une relève issue de la jeune génération de spécialistes. Mais dès à présent, chaque spécialité est invitée à proposer des jeunes pour se former au contact des anciens qui travaillent pour leur avenir.  Voir le détail du CA et du Bureau →


Les infectiologues libéraux se rapprochent d’Avenir Spé

L’infectiologie est une spécialité dont le rôle a été grandement mis en lumière par la crise du Covid 19. Les spécialistes en infectiologie sont encore peu nombreux en libéral, mais Avenir Spé considère qu’il est important de défendre toutes les spécialités, quelle que soit leur démographie et leur poids économique.

Les infectiologues libéraux ont sollicité Avenir Spé pour porter ses revendications de consultations spécifiques. Nous allons donc réfléchir ensemble à intégrer au mieux celle-ci dans la plateforme commune que nous préparons pour les négociations conventionnelles 2023.

Lire le document des infectiologues libéraux →

Projet politique Avenir Spé

Équipes de soins spécialisés : valoriser les initiatives de terrain pour mieux couvrir les territoires

Les Équipes de soins spécialisées ont été inscrites dans la Loi de financement de la Sécurité sociale et dans l’avenant n° 9 de la Convention médicale, en contrepoint des structures centrées sur la médecine générale et l’hôpital. Il s’agit de permettre à la médecine spécialisée libérale de s’organiser pour mieux couvrir les besoins de la population au-delà des bassins de population immédiats, sur une zone couvrant les département, voire une partie des régions.

Nous proposons d’accompagner et de valoriser les initiatives de terrain pour leur permettre de se développer et mieux rayonner… Lire la suite →


Collaboration interprofessionnelle : déréguler ou structurer le système de soins ?

Avenir Spé ne conteste pas la nécessité de trouver des palliatifs immédiats à la désertification médicale ni l’intérêt de développer les compétences des professionnels paramédicaux. La LFSS a délibérément lancé une tendance lourde à la dérégulation des professions paramédicales, à leur déconnection des médecins, sans que soient précisés les fondements d’une démarche de soins pertinente ni les garde-fous limitant des dérives prévisibles et déjà observées.

Comment fonder la pertinence des prises en charge ?… Lire la suite →


Ordonnance pour les élections présidentielles 2022

L’ordonnance pour la cardiologie libérale est en accord avec le projet politique d’Avenir Spé :

  • Liberté de s’organiser,
  • Pacifier les relations public-privé,
  • Ouvrir l’enseignement aux libéraux,
  • Respect des médecins,
  • Réengagement dans l’innovation et la transition numérique.
  • Lire le communiqué →

Comité des usagers Avenir Spé : réunion inaugurale

La structuration organisationnelle et la technologie médicale ne doivent pas conduire à une déshumanisation de la médecine. Plus que jamais, la qualité de la relation médecin-malade est une condition essentielle de l’appréciation que la population porte sur notre métier de médecin. 20 ans de Loi Kouchner n’ont pas effacé le besoin prégnant d’être écouté.

Le 31 mars 2022 s’est tenu une première réunion fondatrice du comité des usagers d’Avenir Spé. Les objectifs : entendre et faire valoir la parole des patients dans les modèles que nous proposons ou que nous négocions avec les pouvoirs publics, mais aussi nous sensibiliser et nous former à répondre à ces attentes légitimes.


Formation et information : les webinaires d’Avenir Spé

Avec l’aide de ses partenaires, Avenir Spé propose à ses adhérents une série de webinaires portant sur la vie professionnelle : gestion du cabinet, gestion de projets, retraite… Inscrivez vous aux prochains !

Mardi 7 juin 2022 : la prévoyance du médecin s’inscrire →
Mardi 5 juillet 2022 : le passage en SELARL s’inscrire →
Mardi 6 septembre 2022 : comment améliorer sa retraite ? s’inscrire →
Mardi 4 octobre 2022 : la défiscalisation pour les nuls s’inscrire →
Mardi 8 novembre 2022 : la loi Pinel pour les nuls s’inscrire →
Mardi 6 décembre 2022 : investir en location meublée dans une résidence de tourisme, étudiante ou maison médicalisée s’inscrire →

Négociations conventionnelles

Avenant n°9 : qu’est-ce qui change au 1er avril 2022 ?

Au 1er avril, l’APC passe à 55 euros et de nombreux autres changements vont s’appliquer :

  • création ou majorations de consultations,
  • modalités de la télé-expertise,
  • participation des médecins au service d’accès aux soins, etc.

Accéder à l’article détaillé →


Convention 2023 : calendrier des réunions de travail programmées par la CNAM

  • Jeudi 7 avril 2022 : démographie – attractivité de la profession
  • Jeudi 19 mai 2022 : pratiques tarifaires
  • Jeudi 9 juin 2022 : rémunérations forfaitaires

Vie professionnelle

Ségur numérique : Comité de suivi du 29 mars 2022

  • Lancement de Mon espace santé en janvier 2022
  • Mise à jour des logiciels de santé
  • Développement des usages numériques
  • Le volet réglementaire

Lire la présentation complète →


DPC hors quota et formation des Maîtres de stage universitaires (MSU)

Marc Villacèque a directement participé à l’épisode « MSU » en tant que président de la section professionnelle des médecins au sein de l’Agence nationale du développement professionnel continu (ANDPC). Il nous fait un rappel réglementaire et chronologique des événements, pour que chacun puisse comprendre les enjeux.

Lire l’article →


Le port du masque : quid dans nos cabinets ?

Suite aux annonces gouvernementales concernant la fin du passe vaccinal et du port du masque à compter du lundi 14 mars 2022, vous êtes nombreux à vous interroger sur l’obligation du port du masque dans les cabinets et dans les établissements. Lire la suite →


Un tarif préférentiel pour répondre à vos questions sur la retraite et la protection sociale

Grâce à un partenariat avec Médical Conseil, Avenir Spé  est en mesure de proposer en exclusivité à ses adhérents la mise à disposition d’une plateforme de conseils indépendante, spécialisée dans la retraite et la protection sociale du médecin libéral grâce à un numéro unique pour un accès direct au 06 14 71 15 62, ou par mail : contact@medical-conseil.fr

Pour en savoir plus, cliquez ici

Actualités

L’influence croissante des cabinets de conseil sur les politiques publiques

« Un phénomène tentaculaire : l’influence croissante des cabinets de conseil sur les politiques publiques », tel est l’intitulé du rapport déposé par la commission d’enquête relative à l’influence des cabinets de conseil sur les politiques publiques le 16 mars 2022.

Lisez notre synthèse du rapport sénatorial sur l’influence croissante des cabinets de conseil sur les politiques publiques


Revue de presse

Partenariats

Ethicare : une entreprise « sociale et solidaire » d’audit-conseil pour accompagner les projets d’Avenir Spé.

Dotée d’une expertise approfondie de l’organisation du monde de la santé, Ethicare accompagne déjà le Syndicat des cardiologues en vue de projets préparant la mutation de la cardiologie libérale. Pour la fin de 2022, Ethicare annonce l’ouverture d’une école entrepreneuriale destinée aux médecins jeunes et moins jeunes.

Avenir Spé a choisi Ethicare pour mettre en forme et accompagner une série de projets avec l’ensemble des spécialités, dans un esprit de mutualisation des idées et des financements.

Avec le soutien de Branchet, le nouveau site d’Avenir Spé est en préparation

Charte graphique modernisée, nouvelles fonctionnalités, bientôt vous pourrez découvrir le nouveau site d’Avenir Spé SPE.


Vanessa Ralli anime la communication d’Avenir Spé

  • Lien avec les médias, conférences de presse et communiqués
  • Relations avec les associations d’usagers
  • Communication sur les réseaux sociaux

Jean-Claude Durousseaud réalise chaque semaine les JT d’Avenir Spé

Sur des thèmes en rapport avec l’actualité professionnelle et les projets d’Avenir SPé, Jean-Claude Durousseaud interview des membres de notre Bureau ou des personnalités extérieures choisies pour le expertise. Dix minutes d’information de source directe, publiées sur le réseau Linkedin


Lionel Viennois apporte son expertise de la couverture sociale et de la retraite

Gérant de Médical Conseil, Lionel Viennois est un spécialiste de la couverture sociale. Il connaît parfaitement les spécificités du monde médical libéral. Il propose un conseil individuel à un tarif préférentiel pour les adhérents à Avenir Spé.

Branchet est partenaire d'avenir spé !

Branchet Assistance accompagne les médecins dans la gestion de crise : Assistance médico-légale, assistance en infectiologie, assistance psychologique (épuisement professionnel), assistance cyber-sécurité, assistance juridique.

Adhérez en ligne !

En adhérant à Avenir Spé, vous bénéficiez d’informations de première main, vous êtes invité·e aux événements organisés, et vous avez accès aux pages privées du site syndicatavernirspe.fr où des informations utiles à votre installation et à votre pratique sont régulièrement mises à disposition.

Nos derniers articles

Découvrez le JT d'Avenir Spé

LES 30 PROPOSITIONS DE L'AMIF POUR LA SANTÉ EN IDF
L’#Association des Maires d'Ile de France vient de publier un livre blanc pour la #santé. Ce travail est le fruit d'un questionnaire envoyé à 1.268 #Maires et de quarante entretiens avec des personnalités et organismes représentatifs. Trente propositions concrètes sont issues de ces consultations. Véronique Lamarque-Garnier, référente de la commission santé de l'#AMIF revient sur ces recommandations au micro de Jean Claude Durousseaud, pour le Le JT Avenir Spé.

INTEROPÉRABILITÉ & PORTABILITÉ
A l'heure où tous les #médecins #libéraux opèrent leur révolution numérique, quelques notions restent floues pour certains. Dans cette interview avec Francis Mambrini Président de la FEIMA Fédération (Fédération des éditeurs d’informatique médicale et paramédicale ambulatoire) Le JT Avenir Spé revient sur les concepts de #portabilité et d'#interopérabilité. Ces deux notions sont complémentaires et permettront la mise en place des nouvelles organisations numériques.

STRESS, BURN OUT, IDEES SUICIDAIRES
LES SOIGNANTS SONT EN DANGER
Les chiffres sont alarmants. Plus de 25% des soignants ont eu des idées #suicidaires. Près de 50% des jeunes médecins sont menacés de Burn out. Un tiers des #médecins sont en Burn out avéré, un tiers en Burn out potentiel et un tiers seulement est épargné.
Loin de s'améliorer, la situation s'est aggravée avec la crise #Covid, le déficit de personnel, la demande de "productivité" et la lassitude généralisée des équipes soignantes.